Située au centre de la vallée d’Orcia, à 451 mètres au-dessus du niveau de la mer, Pienza, qui à l’origin s’appelait “Chateau de  Corsignano “, a pris le nom de Pienza, en l’honneur de Enea Silvio Piccolomini, l’humaniste qui en 1458 deviendra Pape, avec le nom de Pio II. Pienza était déjà connue en 828, pour le latifundium de l’abbaye de Saint Salvatore du Mont Amiata. Au XIIIème siècle et aux siècles suivants, elle a été  sous la domination de Siena.

Avec Pio II elle devient siège de la papauté et en 1462 siège épiscopal. Seulement en 1559 elle faira partie du Grand-duché de Toscane. Encore aujord’hui cette ville est un petit bijou d’architecture, dans lequel on peut observer toutes ces oeuvres qui la rendent une des villes les plus importantes de la province de Siena.

En effet Pio II, à partir du 1458, commence la restructuration de cette ville, en chargeant les travaux à l’architecte célèbre Bernardo Rossellino, éleve de Leon Battista Alberti, qui à partir du 1458 réalise une profonde transformation et cherche à construire une ville “ideale” ( une aspiration particulière à la Renaissance).

Seulement en trois ans, il réalise dans la place principale le Palais Piccolomini, et le Dôme, qui garde oeuvres de Vecchietto,de Matteo de Giovanni et de Sano di Pietro.

Près du Dôme il y a la maison des Chanoines, siège du Musée Diocesain, où on peut admirer des oeuvres de l’école de Sodoma, des tapisseries flamandes du 1400 et du 1500, des sculptures en boBorgois du XIVème siècle et le chape de Pio II. L’Hôtel de ville et le Palais épiscopal sont importantes aussi. Hors-les-murs de la ville, il y a l’église paroissiale romane de Corsignano, qui mérite une visite. A quelques kilomètres il y a le château de Spedaletto, le monastère de Sainte Anna en Camprena et le château de Monticchiello. Du point de vue économique Pienza est une ville essentiellement agricole et elle est célèbre pour le travail du fromage, le réputé “Cacio de Pienza “.

Le territoire de la  commune de Pienza est compris dans le “Parc artistique, Naturel et Culturel de la Vallée d’Orcia”, duquel ils font partie aussi Castiglione d’Orcia, Montalcino, Radicofani et S. Quirico d’Orcia. En effet en dehors des “ Biancane “, la particulière formation à coupole blanche, il se caractérise aussi de nombreaux exemplaires de faune sauvage.

 

 

 

 

 


 

Alberghi - Agriturismi - Osterie - Terme - Itinerari

Fiere e sagre - Prodotti tipici  

 Home page

 

cretedisiena@cretedisiena.com
 
Copyright ©  by
Cretedisiena.com
All rights reserved